La croisière s’amuse – Filovent part naviguer !

 

Notre équipe étant à Barcelone et pleine de passionnés de bateaux,  nous nous sommes dit qu’il serait dommage de rater ce que nous avions à notre portée : Majorque ou Minorque en voilier.

Nous avons donc formé une petite équipe de 12 et pris le cap vers Minorque pour une croisière de rêve. Tous embarqués à bord d’un Bavaria 50 nommé New Dream.

Photographie de l'équipage dans la rue avec les sacs de courses


Un départ mouvementé et un changement de cap


Photographie de la mer et du ciel gris

C’était sans compter sur la météo, un petit force 8 de vent s’est glissé entre nous et notre projet d’une régate tranquille. Certains d’entre nous n’ayant jamais fait de bateaux, autant vous dire qu’ils n’ont pas été fan de l’aller. Et en toute honnêteté, même les voileux de notre équipe n’étaient pas au mieux de leur forme.

Constatant notre état, notre skipper à jugé bon de changer de cap vers Minorque qui était plus proche de notre position (20 heures au lieu de 24 heures de navigation).

 


Une arrivée plus qu’attendue


 

Photographie du port d' Alcudia

Après notre aventure sur une mer plutôt agitée, arriver au port d’Alcudia nous a fait le plus grand bien !

Plage de sable blanc, palmiers, mer bleue…Quelques-uns ont tenté la baignade sans le moindre regret. L’eau était un peu fraîche mais totalement transparente nous laissant voir les poissons et nos pieds. Tout ce que l’on s’était imaginé de cette destination !

Autres que les plages, la côte possède de nombreux petits magasins et restaurants. Il vous faudra cependant être prudent afin de différencier les attrapes-touristes des bonnes adresses. Il est clair que nous n’avons pas fait le tour d’Alcudia, mais c’est une destination où vous devez vous rendre quand vous en aurez l’occasion. Une journée sur cette île nous aura ressourcé.


Temps de repartir, une surprise au réveil


Photographie de l'équipage sur le bateau avant de partir du port

Nous n’allons pas vous le cacher, après notre aller quelque peu violent, certains d’entre nous hésitaient à reprendre la mer tout de suite ! Mais nous avons tous choisi de suivre notre skipper et nous avons bien fait ! Pas de nuage, pas trop de vent ni de houle, ce fut un retour tranquille en comparaison de l’aller. Thierry, notre skipper, a mené le bateau au grès des vagues comme un chef, nous permettant de profiter pleinement de cette traversée.

Nous avons même eu une très belle surprise ! Vers les 7 heures du matin, deux de nos coéquipiers sont venus nous réveiller en courant et nous ont amenés sur le pont. Pas très satisfaits d’avoir été réveillés aussi tôt nous avons vite changé d’avis. Une petite bande de dauphins nageait aux côtés de notre voilier, en sautant hors des vagues de temps à autres pour nous dire bonjour. Le rêve d’enfant de la majorité des membres d’équipage s’étant réalisé, nous étions ravis !

 

Bilan des choses : séjour à sensations fortes que personne ne regrette ! L’équipage était au top et le bateau aussi ! Il nous reste encore à découvrir Minorque !

Si vous désirez, par hasard, faire le tour de notre bateau, voici une petite visite virtuelle de la bête : Visite virtuelle interactive Bavaria 50

 

Laisser un commentaire