Surfer en Guadeloupe

Dans les Antilles, la Guadeloupe et sa situation géographique en font un spot parfait pour surfer. Avec une température annuelle moyenne de l’eau de 28°C, la Guadeloupe est un immense terrain de jeux pour les amoureux de surf. En effet, à l’ouest la mer des Caraïbes, à l’est l’Océan Atlantique. Une position idyllique qui réunit les meilleurs éléments pour être reconnu à l’international. Pas moins de 35 spots sont connus et répertoriés sur divers sites, mais on peut se douter que bien d’autres sont tenus secret par les locaux.

 

En Guadeloupe, des spots de surf pour tous les goûts et niveaux

 surfer-dans-eau-guadeloupe

Le Moule

Le Moule est sans doute le spot de surf le plus connu de Guadeloupe. Régulièrement, des compétitions internationales de surf ont lieu. Des vagues puissantes, et une houle fonctionnant avec l’Atlantique, il certain que pour se faire une place il faut jouer des coudes. Attention néanmoins aux fonds peu profonds à certains endroits et au reef.

 

Anse Salabouelle

Entre Le Moule et Saint François, le spot d’anse Salabouelle est accessible à un grand nombre de surfeurs et plus tranquille. Il est compté parmi les spots les plus actifs de la Guadeloupe grâce à une houle permanente. La droite est moins difficile à surfer car il n’y a pas de reef apparent à la surface de l’eau. Notons que cette anse reste réservé aux surfeurs aguerris.

 

Le Petit Havre

Faisant partie des spots connus de l’île, le Petit Havre, est idéal pour les intermédiaires. Située dans le sud de la Guadeloupe, le surf et body-board y sont pratiqués. Cette plage magnifique est idéale pour les familles.

Port-Louis

Ce spot s’inscrit dans les plus beaux de l’archipel de la Guadeloupe. Eau turquoise, palmiers bordant la plage de sable blanc., des novices aux plus expérimentés, chacun y trouvera son compte. Lors d’une houle du Nord, c’est le spot où il faut se rendre. Les surfeurs privilégient souvent les valent se situant au niveau de l’anse souffleur. Pour avec des vagues plus consistantes, il faut pousser après le cimetière, face au mirador.

Anse Bananier

C’est s’en nul doute le spot le plus accessible de l’île. Sur la plage salée Bananier, pas de reef, mais du sable noir adapté aux premiers pas dans le surf et adapté aux plus petits. On peut s’entraîner sur le « beach-break » en redressant dans la mousse et en finissant sur le sable sans aucune crainte.

Alors, qu’attendez-vous pour surfer en Guadeloupe ? Partagez la mer avec le nautisme collaboratif et prenez le large avec Share My Sea !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire