Le skipper Français Philippe Poupon

Ayant fêté ses 62 printemps le 23 octobre dernier, Philippe Poupon fait sans nul doute partie des navigateurs les plus titrés au monde. Avec son palmarès cumulant les victoires, le navigateur français ne regrette réellement pas son métier de skipper. Un métier qu’il affectionne particulièrement et qui lui a permis de vivre son rêve : partir à la découverte du monde maritime.

Plus une passion qu’un métier

Ayant vu le jour à Quimper, Philippe Poupon exerce son métier de skipper pendant 25 ans. Il devient rapidement un skipper professionnel et renforce l’équipe d’Éric Tabarly sur le bateau Pen Duick VI lors de la Whitbread, le tour du monde en monocoque.

On peut dire que ce skipper a réellement fait de sa passion un métier. Car son amour pour la mer lui a effectivement permis de décrocher de nombreuses victoires. Des victoires qui ont fait de ce Français passionné, le marin le plus titré de toute une génération.

Décrochant la première place au Triangle Atlantique de 1975 à bord du Pen Duick VI, le skipper français s’octroie la première place dans de nombreuses courses comme la Solitaire du Figaro (1982, 1995 et 1985) ou la Transat anglaise de 1988.

Un amour partagé

Philippe Poupon en famille
Source: http://www.leblogtvnews.com/2015/12/reportage-ce-dimanche-sur-tf1-philippe-poupon-et-geraldine-danon-dans-le-grand-nord.html

 

Et si Philippe Poupon paraît actuellement si épanoui, ce n’est pas uniquement grâce à ses trophées. Son bonheur, il le doit également à sa famille qui partage, à ses côtés, son amour pour la mer et les voyages. Une passion qui a commencé en 1999, lorsque le moussaillon lève pour la première fois l’ancre à bord du voilier Fleur Australe.

Portant également le nom de son tout premier bateau, son nouveau voilier Fleur Austral, à flot depuis décembre 2008, sera certainement son plus grand amour. Ayant partagé les moments de joie et de bonheur de la famille durant 9 belles années, le voilier leur a fait découvrir des terres inconnues de l’Atlantique, de l’océan Pacifique et de l’océan Arctique.

Du Pôle Nord au Pôle Sud, en passant par la Polynésie, toute la famille découvre le monde et décrit son quotidien à travers un documentaire réalisé par Géraldine Danon, sa femme, en 2014.

Laisser un commentaire