Location de bateaux entre particuliers : qu’en penser ?

Le C to C touche désormais le milieu du nautisme, et c’est tant mieux !

poignée de main

Le fabuleux essor du C to C constitue un  bouleversement économique, social et même politique majeur du 21ème siècle ! Le secteur du nautisme est, à même titre que l’ensemble de l’économie, touché par ce changement de paradigme.

En effet,  il existe aujourd’hui sur Internet des plateformes qui permettent de mettre directement en relation les propriétaires et les plaisanciers amateurs qui souhaitent louer un bateau. Les avantages sont multiples, tant sur le plan financier que pratique.

 Les avantages pour les locataires

coupe sur un bateau

Parce que l’achat d’un bateau neuf n’est accessible qu’à une poignée de privilégiés, que le coût d’entretien équivaut à 10 % du prix d’achat, que les places au port sont très difficiles à trouver, louer un bateau de particulier à particulier constitue une excellente opportunité pour voguer en mer sans devenir propriétaire. Louer un bateau à un particulier revient souvent moins cher comparé aux loueurs professionnels. Si le plaisancier dispose d’une autorisation de naviguer, il pourra barrer lui-même l’embarcation. Il pourra également faire appel au service d’un skipper et même d’un personnel à bord s’il souhaite profiter de chaque instant avec ses proches. Un contrat clair devra être établi concernant les prestations incluses dans le tarif.

Les avantages pour les loueurs

argent qui fleurit

Selon la taille du navire, les frais que dépensent les propriétaires peuvent être exorbitants. En louant, ils peuvent considérablement réduire ces charges, voire faire des bénéfices en fonction des contrats de location honorés. Une location entre particuliers permet de s’affranchir de l’honoraire d’un mandataire qui permet alors de réaliser de substantielles économies. Pour s’assurer qu’aucun dommage sérieux ne sera occasionné, un CV nautique contenant l’expérience de navigation du locataire et son permis est exigé. Dans le cas d’un voilier, la suivie d’une formation sérieuse importe plus que la possession d’un permis.

Enfin, certains loueurs y voient l’opportunité de faire sortir leur bateau qui n’est utilisé en général qu’une quinzaine de jours par an. Une location permet enfin de s’assurer de la longévité du moteur et des gréements. Un stationnement prolongé au port risque en effet d’encrasser les mécanismes.

Qu’attendez-vous donc pour faire louer votre bateau?

 

Laisser un commentaire