Le cabotage idéal en Méditerranée près des côtes françaises méditerranéennes continentales (Partie 1/3)

Nous allons vous emmener en bateau de Port Argelès à Marseille, la moitié Ouest de la côte méditerranéenne française. Il faut compter 12 à 15 jours de navigation sans naviguer la nuit. Mais le nombre de jours peut diminuer ou augmenter en fonction des bases de départ et du nombre de vos escales. Votre location bateau Méditerranée sur notre site web ou directement par téléphone avec nos conseillers au 01 70 80 97 52.

Port Argelès : célèbre station balnéaire, en accostant à Port-Argelès, vous pourrez visiter la ville d’Argelès mais aussi les villes limitrophes de Banyuls-sur-mer et Collioure. Authentique village catalan, Argelès offre une visite ocre autour de l’église Notre-Dame del Prat. De nombreux châteaux et églises peuvent agrémenter votre voyage culturel. Et la promenade étonnante du site naturel du Racou (El Racó) vaut le détour. Collioure, à quelques kilomètres, est une ville touristique très sympathique. Les maisons peintes de couleurs vives et les bateaux de pêche bariolés lui donnent un charme fou. La ville est très fréquentée l’été.

Saint Cyprien : Saint Cyprien est un village de mer qui regroupe à la fois des pêcheurs et les familles de pêcheurs et le port d’attache le plus important du golfe du Lion. En plus du cabotage, vous pourrez profiter en famille de la visite des vestiges romains, des installations sportives du quartier du Capellan au sud (tennis, parc aquatique Aqualand), du golf au nord, et des plages sympathiques de la Lagune et de l’Art. Si vous aimez l’art contemporain, vous pourrez découvrir les Collections de Saint-Cyprien (Collection Desnoyer et Centre d’Art Contemporain) et être caricaturer par les artistes-exposants de la place Marbre. En été, la ville devient foraine sur la promenade d’Ormesson et très vivante sur la place Maillol.

Canet-en-Roussillon : station balnéaire située à l’embouchure de la Têt qui prend sa source en Cerdagne. Elle est bordée par l’étang de Canet-Saint-Nazaire (renommée pour la découverte ornithologique). Le port connait une activité intense et regroupe de nombreux fabricants de catamarans et de voiliers (Catana, Hanse, Jeanneau et Prestige). La ville touristique vous fera profiter de quelques monuments qui valent le détour : le château vicomtal, ses remparts et la chapelle Saint-Martin du Château, L’église Saint-Jacques, le vieux village avec de belles ruelles sinueuses et d’amples demeures. Le bord de mer est équipé et un lieu de rencontre aussi bien en été qu’en hiver. La visite de l’arboretum (parc de 11 ha) et du village de pêcheurs (réhabilitation traditionnelle de cabanes de pêcheurs) enthousiasmeront petits et grands.

Port Leucate : station balnéaire dans les Corbières maritimes tout près de l’étang de Leucate. Les environs entre le Cap Leucate, Leucate village et plage et La Franqui regorge de plages magnifiques. La gastronomie trouve son originalité dans ses 3 vins de terroir (coteaux du littoral Audois, Fitou et Corbières). Grâce à l’écosystème protégé de l’étang, la conchyliculture, la pêche artisanale et l’aquaculture sont des ressources de haute qualité. La visite de la ville et des environs est très attrayante. Le fort est inscrit au patrimoine architectural français, c’est un vestige intemporel, l’ancien Fanal dit « la Redoute » de la Franqui est très bien conservé, et tout près de l’étang, la grotte des fées saura enthousiasmer les grands et les petits. A ne pas manquer l’écoute et la vue du clocher de l’église Saint-Jacques édifié en 2008 et équipé d’un carillon de 17 cloches.

Gruissan : station balnéaire et village du golfe du Lion située. Entre l’étang de Gruissan et l’étang du Grazel, le vieux village est composé de ruelles circulant autour d’un gros bloc de calcaire, socle de la tour de Barberousse, ancien château. Le ton est donné autour de cette ville hors-norme et particulièrement remarquable. Elle a su développer des activités touristiques médiévales (avec son festival) mais aussi son port de plaisance et l’activité plage et sports nautiques autour du Lido. Vous aurez l’occasion de découvrir l’île de Saint-Martin qui sépare la vieille ville et l’étang de l’Ayrolle. Elle abrite un village de pêcheurs, des vignes et des marais salants. Les activités touristiques, sportives et « nature » sont nombreuses.

Agde : surnommée « la perle noire de la Méditerranée » grâce à ses monuments de pierres basaltiques, est une ville portuaire de l’Hérault. Excessivement célèbre pour son quartier naturiste, elle est aussi un des principaux ports de plaisance de la Méditerranée. Les festivités sont nombreuses sur toute l’année, les plus remarquables sont les fêtes du nautisme en mai et à la Toussaint, les fêtes traditionnelles telles les joutes languedociennes sur l’Hérault, les fêtes des pêcheurs et les fêtes de la mer. Voile, Canoë-Kayak, plongée, joutes, pêche en mer sont à l’honneur. Mais les sports « terrestres » ne sont pas en reste : tennis, golf 18 trous, randonnée… Tout l’été vous pourrez profiter des concerts gratuits au pied de la cathédrale Saint-Etienne (chanson française ou francophone). Et pour finir, fin aout et mi-septembre, un rassemblement de Harley-Davidson, les « Brescoudos » et de coccinelles Volkswagen investit la ville.

Sète : port de pêche, la ville est entourée par la mer méditerranée et l’étang de Thau. Surnommée l’île singulière par Paul Valéry du fait de sa configuration très allongée et enclavée entre deux eaux, la ville est entièrement dédiée à la mer. La ville très touristique accueille en son sein de nombreux monuments : l’église décanale Saint-Louis, l’église de Saint-Pierre, le théâtre de la Mer, le palais consulaire, des façades haussmanniennes, les entrepôts Dubonnet le long du canal, le mont Saint-Clair, les pierres blanches et les musées de la ville. Vous pourrez découvrir la joute nautique, sport de la ville unique en son genre depuis 1666 ou alors dans un genre plus moderne le Kitesurf. N’oubliez pas de goûter aux plats traditionnels sétois : la zézette, la bourride, la tielle, la macaronade, et le frescati ! Vos papilles vous remercieront !

La Grande Motte : connue par son architecture moderne et particulièrement ses immeubles en forme de pyramide, la Grande-Motte attire plus de 2 millions de touristes par an (c’est la station balnéaire préférée des français). Située dans le département de l’Hérault, la Grande-Motte est bordée par deux étangs (l’étang de l’Or au nord ouest et l’étang du ponant à l’est) et par la Méditerranée (golfe d’Aigues-Mortes). La ville s’est dressée en 1966 à partir de la commune de Mauguio et d’un territoire à l’abandon marécageux. Elle regroupe de nombreuses infrastructures de loisirs sportives (tennis, golf, centre hippique, parc accrobranche, skate parc, terrains de baseball, basket, volley…). Les activités nautiques y sont aussi très développée (pêche au gros, parcs aquatiques, centre de voile, centre nautique…). Autour du bord de mer, vous pourrez vous détendre sur une des 14 plages privées et profiter des restaurants, bars, casino, institut de thalassothérapie… Vous pourrez aussi découvrir les monuments historiques (la tour fortifiée de la Redoute) et découvrir le travail architectural de Jean Balladur (architecte de la ville) à travers les immeubles d’habitation, du palais des congrès, de l’église Saint-Augustin et de la place de la mairie.

Port Camargue : quartier du Grau-du-Roi, dans le département du Gard, Port-Camargue est un des premiers ports de plaisance d’Europe. L’accès au port se fait par un chenal ouvert au nord-ouest protégé par la houle. Même soumis au mistral, votre accostage se révélera sans risques majeurs. Votre visite de Grau-du-Roi sera étayée de monuments historiques : l’église Saint-Pierre, la maison dite « du dauphin » architecture 1900, l’ancien phare, les villas Parris et Rédarès, les uqais et les façades du chenal… N’oubliez pas le site naturel de l’Espiguette, le Seaquarium, et les fêtes foraines récurrentes qui enthousiasmeront les grands et les petits.

Marseille : façade maritime de 57 km dont 24 de calanques, Marseille a su développer un parc national des calanques entre le village des Goudes au sud ouest de la ville et Cassis pour préserver les ressources naturelles exceptionnelles et y installer un grand nombre d’activités sportives. Dans la ville, vous pourrez goûter aussi au repos sur les plages très accessibles du Prado, des Catalans, de la Pointe rouge et du Prophète. La plongée est aussi à l’honneur avec plus de 100 sites sous-marin (l’archipel de Riou, du Frioul et l’île Planier en tête). 4 grands ports de plaisance sont disponibles dans la ville : le Vieux-Port (3200 places à quai avec 6 mètres de tirant d’eau), la Pointe Rouge (1200 places à quai avec un tirant d’eau de 4 à 6 m), le Frioul (650 places à quai dont 150 anneaux réservés aux plaisanciers de passage) et l’Estaque (1500 places dont 145 pour la plaisance). Pour vos distractions à terre, la ville regorge de monuments et de quartiers intéressants datés du paléolithique à nos jours : la grotte Cosquer (entrée sous la mer), les vestiges de la ville antique (jardin des Vestiges), le quartier du panier (traces de la ville médiévale), les lieux de Culte (en particulier Notre-Dame-de-la-Garde, qui surplombe la ville), les forts Saint-Nicolas et Saint-Jean (à l’entrée du Vieux-Port), les bastides (on en compte 254 souvent à l’abandon), la cité radieuse (œuvre de le Corbusier), de nombreux musées… Marseille est aussi une bonne occasion de se régaler : tapenade, légumes servies avec la célèbre Aïoli, bouillabaisse, panisse, navette, pompe, fougasse, pieds paquets et le pastis ! Etape intense et vaste, la ville ne faiblit jamais, les activités nocturnes y sont nombreuses.

Philippe Brunet

CEO du Groupe Filovent

Une pensée sur “Le cabotage idéal en Méditerranée près des côtes françaises méditerranéennes continentales (Partie 1/3)

Commentaires fermés.