10 épaves à découvrir aux quatre coins de la planète

À l’instar des autres activités nautiques, la plongée sur épave est aussi une activité incontournable lorsque l’on veut profiter au mieux d’une navigation de plaisance. Les épaves englouties par la mer finissent toujours par devenir des récifs artificiels qui abritent une biodiversité marine absolument fascinante. Pour vous donner une idée de la prochaine destination à découvrir en location de bateau et en plongée sous-marine, voici notre sélection des 10 épaves intéressantes à explorer.

USS Kittiwake (mer des Caraîbes, îles Caïmans)

USS KittiwakeDemeurant en eaux peu profondes, l’épave de l’USS Kittiwake est facilement accessible pour les plongeurs de tous niveaux et les amateurs de snorkeling.

Cet ancien navire de sauvetage de sous-marin de la Marine des États-Unis a été coulé au début 2011 par 19 m de profondeur afin de devenir un magnifique récif artificiel situé au large de la somptueuse Seven Mile Beach de l’île de Grand Cayman.

Il repose donc en étant posé presque droit sur un fond sablonneux auréolé de massifs coralliens.

Mesurant 76,50 m de long, ce navire de guerre a bien sûr été débarrassé de tous ses composants dangereux avant d’être coulé volontairement, conformément au programme « Dive 365 ». Les portes, écoutilles et hublots ont également été enlevés pour favoriser une circulation sans danger dans l’épave.

Les randonneurs aquatiques qui visiteront la salle des commandes de l’USS Kittiwake remarqueront toutefois que la barre et les instruments de navigation sont toujours présents.

De formidables moments de plongée attendent ceux qui exploreront cette épave !

USS Liberty (mer de Bali, île de Bali)

USS_Liberty_(AGTR-5)L’épave de l’USS Liberty se trouve à une trentaine de mètres du rivage de la somptueuse baie Tulamben, au nord-est de l’île indonésienne de Bali. Cet ancien navire de transport de l’armée américaine, qui mesurait 119 m de longueur, demeure l’une des plus belles épaves du monde en plus d’être très facile d’accès !

Il est positionné en parallèle à la plage, avec sa proue pointant vers le nord. Une partie de sa superstructure est assez proche de la surface de l’eau, tandis que son point le plus profond se trouve à une profondeur de 30 m environ.

Les amateurs de plongée sous-marine se feront un plaisir d’explorer les différents compartiments de cette épave décorée de corail. La beauté de l’écosystème marin, la valeur historique du lieu et le sentiment d’évasion que procure la randonnée aquatique font que la découverte promet d’être inoubliable.

Les plongeurs visitant l’USS Liberty ne manqueront pas de rencontrer les charmants pensionnaires du lieu, à l’instar des barracudas, poissons-lime, mérous, poissons-chirurgiens et autres gatérins.

SS Yongala (mer de Corail, Australie)

Réservée aux plongeurs expérimentés, l’épave du SS Yongala constitue un merveilleux site de randonnée aquatique ; l’un des plus beaux du monde.

Pour rappel, le SS Yongala était un paquebot long de 109 m qui a été coulé par un cyclone en 1911, alors qu’il se rendait vers Cairns (Queensland) avec 122 personnes à bord. C’est à ce jour la pire catastrophe maritime que l’Australie ait connue.

Repérée en 1958, son épave est localisée à 12 milles nautiques de Cape Bowling Green (Queensland), à une profondeur de 28 m. C’est donc à cause des courants, ceux qui attirent les carangues entre autres, que ce lieu riche en biodiversités marines reste l’apanage des plongeurs chevronnés.

Ce qui fait la beauté singulière de cet endroit, c’est que l’impressionnante épave reste l’unique relief sous-marin sur plusieurs kilomètres à la ronde. Situation qui fait d’elle le point de rendez-vous de plusieurs espèces animales, dont les raies pastenagues, serpents de mer, barracudas et autres poissons-napoléon.

Haven (mer Méditerranée, Italie)

Les vestiges de l’Amoco Milford Haven, qui a coulé en 1991 des suites d’un incendie, constituent sans aucun doute la plus grande épave qu’il est possible de visiter en mer Méditerranée.

Localisé à Arenzano, à environ 2 km des côtes génoises, le Haven git à 80 m de profondeur. Son exploration est donc réservée aux plongeurs confirmés, même si le château de l’épave se trouve à -33 m, et que son pont est à -56 m.

La vue de la gigantesque masse métallique du superpétrolier chypriote est toujours un moment particulièrement fort pour les amoureux de la plongée sous-marine. Au fond de la Méditerranée, l’épave demeure majestueuse et se tient droite, à la manière d’un bateau attendant au mouillage pour pouvoir repartir.

Au fur et à mesure que l’on descend dans les profondeurs de la mer pour s’approcher du Haven, on remarque que la paroi de l’épave est incrustée de coraux abritant une pléthore d’espèces sous-marines. Cela montre une nature reprenant le dessus sur le désastre écologique que le naufrage de ce bâtiment s’est avéré être.

Rappelons que ce pétrolier faisant à l’origine 334 m de long pour 51 m de largeur s’était brisé en trois parties à cause de l’explosion déclenchée par l’incendie. Les 144 000 tonnes de brut iranien qu’il transportait ont alors fortement pollué une zone maritime qui s’est depuis reconstruit un écosystème appréciable.

USNS General Hoyt S. Vandenberg (océan Atlantique, Etats-Unis)

Volontairement sabordé afin de remplir sa noble et nouvelle fonction de récif artificiel, l’USNS General Hoyt S. Vandenberg repose sous l’eau depuis le 27 mai 2009.

Située à environ 11 km au large de la localité floridienne de Key West, cette épave de 158 m de long repose debout, la quille dans le sable, par 43 m de profondeur. Elle se fond dans un décor de magie sous-marine où les poissons aux couleurs étincelantes s’amusent à surprendre les visiteurs humains.

Des mérous de 2 m, des vivaneaux, ainsi que des poissons-perroquets comptent d’ailleurs parmi les espèces qui habitent les lieux.

Même si l’exploration complète du site est plutôt réservée aux plongeurs aguerris, ceux qui possèdent moins d’expérience pourront toutefois profiter partiellement de l’épave en empruntant par exemple l’un des ascenseurs de cette ancienne frégate anti-missile de la Marine américaine et en contemplant ses soutes.

Notons que cette épave a servi de décors au film de science-fiction intitulé Virus réalisé par John Bruno en 1999.

SS Thistlegorm (mer Rouge, Egypte)

Epave-ThistlegormDécouverte dans les années 1950 par le célèbre explorateur Jacques-Yves Cousteau, l’épave du SS Thistlegorm reste l’un des plus célèbres sites de plongée sous-marine de la mer Rouge.

Explorer les restes de ce cargo de la marine britannique, c’est comme visiter une exposition historique aménagée dans un aquarium. Les cales de ce navire qui faisait 128 m de long abritent encore tout un arsenal composé de bottes, masques à gaz, fusils mitrailleurs, etc. Les plongeurs visitant l’épave y verront aussi des motocyclettes, des jeeps, des tanks et même deux locomotives ! Tout cela sous les regards impassibles des poissons pélagiques qui gardent cet incroyable musée.

Bâti en 1940 par le chantier Joseph Thompson & Son, à Sunderland, le SS Thistlegorm était un bâtiment naval armé d’une mitrailleuse et d’un canon anti-aérien de 120 mm. Un dispositif de défense qui n’a toutefois pas pu empêcher le navire de sombrer non loin du Parc National Ras Mohammed, suite aux bombardements effectués par deux bombardiers allemands, le 6 octobre 1941.

Star Hope (océan Indien, île Maurice)

L’épave du Star Hope compte parmi les attractions les plus intéressantes à découvrir dans l’océan Indien. C’est au nord-ouest de l’île Maurice, dans le lagon turquoise de Mont Choisy, à plus de 35 m de profondeur, que cette impressionnante épave gît entouré de poissons de toutes sortes et de toutes les couleurs.

Pour avoir le privilège de l’admirer, certains touristes s’adonnent à la plongée sous-marine et explorent le fascinant récif corallien qui valorise le lieu.

Les autres voyageurs qui ne veulent pas plonger ont toujours la possibilité d’effectuer une sympathique promenade en sous-marin touristique pour pouvoir entre autres contempler cette énorme masse métallique de plus de 50 m de long.

À noter que le Star Hope a justement été mis à la retraite en 1996 afin de constituer un récif artificiel. Cet ancien chalutier japonais, qui a coulé en 1980, abrite aujourd’hui une faune et une flore merveilleuses qui offrent un spectacle sensationnel à ses admirateurs.

USS Susan B. Anthony (La Manche, France)

L’épave du cargo américain USS Susan B. Anthony repose à 17 km au nord de Port en Bessin, à une profondeur de 33 m. Gisant sur le flanc bâbord, il fait aujourd’hui partie des attractions les plus réputées des plongées normandes.

S’étalant sur environ 150 m, l’épave de ce navire de guerre est toujours jonchée de munitions. Sa partie avant remarquablement bien conservée est équipée d’un canon de défense qui est accessible à seulement 11 m de profondeur. Le plongeur explorant ce lieu magique peut aussi admirer la passerelle du navire avec les deux mâts de charge installés à l’avant.

L’arrière de ce qui reste de l’USS Susan B. Anthony constitue en revanche un ensemble de tôles dont il est difficile d’identifier quelque chose.

Lancé en 1930, ce cargo vapeur a été baptisé du nom de la militante américaine Susan B. Anthony. Cette dernière demeure célèbre pour son combat pour le suffrage des femmes.

C’était au matin du 7 juin 1944, alors qu’il venait de déposer 2288 soldats et du matériel militaire sur la plage de Omaha Beach, que le bâtiment naval heurta une mine allemande qui le fit couler. Tous les occupants du cargo ainsi que son équipage ont cependant été secourus par d’autres navires et aucune perte humaine n’a été enregistrée.

SS President Coolidge (mer de Corail, archipel de Vanuatu)

SS President CoolidgeConsidérées comme la plus grande épave destinée à la plongée sous-marine au monde, les ruines du SS President Coolidge restent une attraction touristique majeure de l’archipel de Vanuatu.

Mesurant environ 200 m de long, cette épave est située au large d’une plage de l’île d’Espiritu Santo, gisant sur son flan bâbord, à une profondeur allant de 20 m à 70 m.

À la base, le SS President Coolidge était un luxueux paquebot qui a ensuite été transformé en bâtiment militaire dédié au transport de militaires pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il a sombré le 26 octobre 1942 après avoir été gravement endommagé par deux mines sous-marines que les Américains avaient eux-mêmes installées.

Les vestiges de ce grand bateau de guerre offrent plusieurs parcours de randonnées aquatiques. Ainsi, qu’ils soient novices, intermédiaires, ou expérimentés, les plongeurs explorant l’épave pourront se réjouir d’avoir vécu un moment spécial et dépaysant. Les débutants pourront visiter la proue qui se trouve à -20 m, alors que les plongeurs aguerris pourront trouver les armes, les casques, les masques à gaz, etc., à -33 m.

Fetlar (La Manche, France)

Il s’agit de l’épave d’un petit vapeur anglais de 464 tonneaux qui était habitué à faire escale à St-Malo. Mesurant 60 m, le navire en acier, dont la coque comprenait six compartiments parfaitement étanches, a coulé le 13 avril 1919, au nord de l’île Cézembre, après avoir heurté la roche « Le Bunel ».

Les plongeurs découvrant les ruines de ce cargo britannique contempleront un navire qui se tient droit sur un fond sablonneux et rocailleux, à une profondeur comprise entre 20 m et 25 m par marée basse. L’épave est particulièrement bien conservée, comme le montrent les machines, safran et hélices qui sont restés à peu près intacts.

L’exploration du Fetlar en plongée est d’ailleurs accessible à tous les plongeurs. Ces derniers apprécieront sûrement la visite des différentes cales, ainsi que les parties de cache-cache avec les homards, les anguilles de mer, les tacauds, etc.

Laisser un commentaire