À la découverte des Îles Fidji à bord d’un voilier

Une navigation à la voile est la manière la plus agréable de visiter l’archipel des Fidji. Ces terres bénies par la nature au cœur du Pacifique promettent de beaux moments d’évasion sous le signe du soleil, de paysages sublimes et de la formidable hospitalité des Fidjiens.

fidji flickrEnfouies dans l’immensité de l’Océan pacifique, les îles Fidji sont incontestablement un véritable paradis. Considérée comme la « Capitale mondiale des coraux », la destination mélanésienne reste particulièrement palpitante à découvrir par la navigation de plaisance. Allez d’île en île, de Viti Levu à Taveuni. Appréciez les belles facettes de cet archipel tant sur le plan naturel que culturel. Bref, au programme, un dépaysement total créateur de souvenirs à jamais gravés dans votre mémoire. Et c’est pendant l’hiver fidjien, entre mai et octobre, qu’il est préférable de naviguer dans cet espace maritime situé entre la Nouvelle-Zélande et Hawaï. Vous éviterez ainsi les temps pluvieux, les cyclones éventuels et autres vents violents.

A bord de leur location de voilier aux Fidji, les inconditionnels de repos balnéaire tomberont sûrement amoureux des îles Mamanucas et de leurs jolies plages de sable blanc aux eaux limpides. Cet archipel disséminé au large de la côte ouest de Viti Levu est à environ une heure de bateau depuis Nadi. Parmi les mouillages intéressants dans la zone, il y a Vuda Marina, la baie de Saweni, ainsi que le point d’amarrage se trouvant entre les quais et la mangrove de Lautoka.

Stitched PanoramaSi vous accostez, la région nord des Fidji, quant à elle, fera le bonheur des aventuriers en quête de randonnées en forêt et de plongées sous-marines. L’île de Vanua Levu abrite d’ailleurs un très bon centre de snorkeling écologique géré par Jean-Michel Cousteau, le fils de l’illustre explorateur océanographique.

A la face sud de l’île, Savusavu, dont le port de plaisance demeure bien protégé des vents et des cyclones, est notamment célèbre pour ses sources chaudes. Certains trous bouillonnants sont même parfois utilisés par les habitants pour cuisiner.

Idées de mouillage : Ului Dawani
Un bon mouillage capable de supporter un vent assez fort, avec vue sur une cocoteraie.

A l’Est de l’archipel, l’île de Taveuni se dresse, avec un Parc national de Bouma qui vous enchantera par la richesse de son écosystème aux multiples couleurs. Et c’est en mouillant à Somosomo au NE que l’équipage aura l’occasion de découvrir en plongée le fabuleux « Great white wall ». Ce mur couvert de corail blanc fait partie des 10 sites préférés des plongeurs du monde entier.

fidji corail flickr

Crédits photo :
Christian Haugen 
Thomas Huxley 
Taveuni Palms Resort 

Philippe Brunet

CEO du Groupe Filovent