Retour sur les 5 naufrages les plus meurtriers de l’histoire

L’histoire de la navigation ne met pas uniquement en exergue les records du monde et les nombreuses compétitions internationales. Malheureusement, les mers et les océans ont également été au cœur de nombreux événements tragiques dont 5 comptent parmi les plus meurtriers.

Le naufrage du Titanic

Difficile de parler des naufrages les plus tragiques sans évoquer celui du Titanic qui a fait couler beaucoup d’encre en 1912. C’est au large du Canada que le naufrage a eu lieu en avril suite à une collision avec un iceberg. Le bateau a causé la mort de plus de 1 520 passagers dont 75 % étaient des immigrants.

Le Doña Paz

Au large des Philippines, c’est au tour du navire Doña Paz de faire naufrage après sa collision avec un pétrolier dans la nuit du 21 décembre 1987. Le bateau faisait route vers Manille au départ de Talcoban. Cette collision provoqua la mort de 1 565 voyageurs. Seuls 21 passagers ont survécu à la catastrophe maritime.

Le naufrage du Joola

En 2002, le navire Joola lève l’ancre au port de Ziguinchor avec plus de 2 000 passagers à bord et met le cap vers Dakar. Sachant que sa capacité maximale est de 550 individus, le bateau n’était pas destiné à accueillir autant de voyageurs. Le naufrage a eu lieu à 23 heures le 26 septembre. Seuls 1 864 morts ont été enregistrés alors que les familles déplorent plus de 2 113 décès.

L’Al-Salaam Boccaccio

Le 3 février 2006, une catastrophe maritime se déroule en mer Rouge. C’est le bateau L’Al-Salaam Boccaccio, un ferry égyptien, qui prend l’eau suite à un incendie qui se déclenche subitement à bord. Le commandant, refusant de faire demi-tour, causa la mort de 1 028 pèlerins revenant de La Mecque. Seuls 354 passagers ont survécu au naufrage en se jetant à l’eau.

L’Exxon Valdez

Bien que le naufrage de l’Exxon Valdez n’ait causé aucune perte humaine, celui-ci a cependant marqué le cœur de toute l’humanité et des amoureux de la nature. En 1989, le navire échoue au large de l’Alaska et déverse plus de 40 000 tonnes de pétrole dans l’océan, engendrant la mort de plusieurs centaines de milliers d’animaux marins et terrestres.

Laisser un commentaire