Le record de la traversée de l’Atlantique Nord pulvérisé !

Comanche, c’est le nom du voilier qui a réussi à battre le record de la traversée de l’Atlantique Nord. Ce maxi monocoque de 30 mètres de long a mis 5 jours, 14 heures et 21 minutes pour rallier la ville de New York aux États-Unis, à Lizard en Angleterre.

Un voilier de haute performance

comanche Verdier sur l'eau

C’est un véritable bijou de technologie qui a été construit pour effectuer le trajet entre New York et Lizard, c’est un bateau très innovant qui a battu ce record mondial. Propriété du milliardaire américain Jim Clark, grand passionné de voile, le monocoque dispose d’une coque entièrement construite en fibre de carbone. Ce matériau est à la fois léger et très résistant. On le retrouve habituellement dans les Formule 1 et dans l’industrie aérospatiale. C’est l’entreprise française Verdier qui a été en charge du design, tandis que l’ingénierie et la construction à Tim Hacket et Casey Smith and Brandon Linto. Au total, plus de 15.000 heures de travail ont été nécessaires pour voir naître le prodigieux bateau, inauguré en 2014. Pour sa course à l’assaut du record, le Comanche a été manœuvré par une équipe de 17 hommes menés par Ken Read, déjà nommé deux fois meilleur skipper américain de l’année.

Un record qui vole en éclat

carte itinéraire course Hobart

En mettant 5 jours, 14 heures et 21 minutes pour faire la traversée de l’Atlantique Nord, le Comanche a devancé l’ancien record de plus d’un jour. L’ancienne référence a été établie en 2003, soit 13 ans auparavant, par le bateau appelé Mari Cha IV. Il sera difficile de battre cette nouvelle limite, tant le vaisseau a été taillé pour la compétition. On rappelle qu’il a aussi remporté l’édition 2015 de la course Sydney-Hobart, l’une des compétitions les plus difficiles à cause de conditions météorologiques souvent difficiles. Un autre record est détenu par le Comanche, à savoir la plus grande distance parcourue par un monocoque en 24 heures. Il a en effet réussi à couvrir 1.445 kilomètres. La dernière performance du Comanche a largement bénéficié de conditions avantageuses, avec un vent généreux et favorable ainsi qu’une fenêtre météo clémente. Malgré le froid et la brume, l’équipe a su maîtriser la course de bout en bout. Félicitation à eux !

Laisser un commentaire