Mythes & Légendes : Les divinités grecques marines

Si la Grèce fait rêver plus d’un, elle fascine également les navigateurs qui se plaisent à voguer sur ses eaux bercées par les mythes et légendes. Car si la mythologie grecque émerveille les visiteurs des temples, elle ajoute un soupçon de magie une fois au large. Vous aussi, plongez dans l’histoire de la Grèce antique en voguant sur les eaux étincelantes protégées par plusieurs divinités marines.

Poséidon

poseidonDifficile en effet de parler du panthéon marin sans mentionner le nom de Poséidon, le plus célèbre des divinités olympiennes. Frère d’Hadès, dieu des enfers, et de Zeus, Poséidon règne sur les mers avec son fameux trident. Ce dernier engendra une longue lignée de dieux marins croniens. Protée, Rhodos, Éole, Thésée font partie des dieux et héros des mers.

Mais Poséidon a également donné naissance à plusieurs monstres comme les Cyclopes qui ont créé le trident et les flèches d’Artémis. Quelques mortels, descendants du dieu des mers, ont également vu le jour à l’exemple de Cercyon ou encore Nauplios, fils d’Amymone et fondateur de la ville de Nauplie.

Les nymphes

NymphesLes nymphes marines trouvent également une place de choix dans la liste des divinités des mers. Alimentant également les légendes romaines, les nymphes sont considérées comme des femmes dotées de différents pouvoirs, comme Nérée qui pouvait se transformer en toutes sortes de créatures vivantes.

Les nymphes sont particulièrement nombreuses dans le panthéon marin grec. Vous entendrez donc des noms comme les Alcyonides, douze nymphes oiseaux qui se sont jetées dans la mer et transformées en alcyons (martins-pêcheurs) après la mort de leur père, Haliades, les nymphes des places et des côtes rocheuses, Hyades, les nymphes des pluies, etc.

Les sirènes

sirenes-2La mythologie marine grecque parle également de sirènes qui symbolisaient les âmes des morts. À l’origine, les sirènes étaient considérées comme des oiseaux à tête d’homme et charmaient les hommes faibles de leur chant envoutant pour les mener vers la mort.

Après l’influence des légendes venues des contrées nordiques, les sirènes devinrent des femmes à queue de poisson. Filles d’Achéloos, selon la légende grecque, les sirènes se regrouperaient sur une île à l’entrée du détroit de Sicile, non loin de l’île d’Eéa.

 

 

 

 

 

 

 

Sources images: www.lamythologie.fr, mythologica.fr, investigationsoanisetoceanographiee.com

Laisser un commentaire