Notre top 10 des bateaux historiques

Les voiliers historiques possèdent toujours une aura particulière et restent de véritables attractions touristiques qui enchantent les amoureux de bateaux de styles traditionnels. Voici une sélection de dix superbes vaisseaux qui rappellent quelques époques et épopées lointaines.

 

L’Europa

Voilier EuropaAppartenant actuellement à la Rederij Bark Europa, une société hollandaise de croisière au large, l’Europa est un trois-mâts barque de 56,50 mètres de longueur hors-tout. Véritable chef-d’œuvre flottant dédié initialement au cabotage, ce navire a été baptisé en 1911 à Hambourg sous le nom de « FS Senator Brockes ».

Après avoir servi de bateau réserve durant les années 80, l’Europa tient aujourd’hui le rôle de station météo pour le KNMI, l’Institut royal de météorologie des Pays-Bas. Et quand il n’est pas utilisé pour relever les températures en mer, ce joyau des chantiers Stücken réalise aussi des sorties touristiques à la journée et peut accueillir jusqu’à 100 croisiéristes.

La Recouvrance

Bateau La RecouvranceBateau militaire dédié au transport de plis urgents et à la surveillance des côtes africaines, La Recouvrance est une goélette à hunier mesurant 42 mètres de longueur pour une longueur de pont de 25 mètres.

Propriété de la ville de Brest, ce beau bateau ambassadeur est une réplique d’un aviso de 1817 de type « Iris » et dessiné par l’architecte naval Jean-Baptiste Hubert. Autrefois muni de six caronades de 24, son équipage était généralement composé de 50 à 60 marins. Actuellement armé au charter, il demeure l’un des fleurons des bateaux des côtes de France.

Le Belem

Bateau Le BelemClassé monument historique en 1934, le Belem est le dernier des grands navires marchands français du XIXe siècle qui naviguent encore de nos jours.

Mis à l’eau en 1896, il a été construit à Chantenay-sur-Loire par les chantiers Dubigeon. Ce magnifique trois-mâts, qui a également tenu de rôle de yacht de plaisance avant de servir de navire-école, a notamment conservé dans sa présentation tous les apports dont elle a fait l’objet durant sa riche carrière.

L’Étoile du Roy

L’Étoile du RoyAuparavant nommée « Grand Turk », l’Étoile du Roy est la réplique d’une frégate corsaire malouine datant du XVIIIe siècle. Faisant 46,30 mètres de longueur de coque hors-tout pour une largeur de 10,36 mètres, le bâtiment de guerre de 310 tonneaux était armé de 20 canons et transportait 240 hommes d’équipage.

Ce navire-trois-mâts attaché au port de Saint-Malo constitue aujourd’hui une attraction touristique majeure du patrimoine maritime français. Il est de surcroît connu pour avoir servi de décors à plusieurs œuvres cinématographiques, dont la série télévisée britannique Hornblower.

Le Georg Stage II

Le Georg Stage IIMis à l’eau en 1935, le Georg Stage II est un trois-mâts carré appartenant à la Georg Stage Memorial Foundation, une organisation indépendante dont la vocation est d’initier les jeunes à la pratique maritime sur un grand voilier.

Construit en 1934 à Frederikshavn, au Danemark, afin de succéder au Georg Stage I, il est doté d’une coque en acier et mesure 41 mètres de longueur hors-tout. On notera par ailleurs qu’il s’agit d’un navire-école ayant participé à de nombreuses courses au large depuis sa première régate en 1956.

Le Renard

Réplique Le RenardNavire de 70 tonneaux, Le Renard était un cotre à hunier mythique qui fut lancé en 1813. Armé par le malouin Robert Surcouf, il est notamment célèbre pour avoir coulé l’Alphéa, une corvette-goélette de la marine britannique qui disposait pourtant d’une puissance de feu largement supérieur.

En effet, lors de l’affrontement le 8 septembre 1813, Le Renard était armé de 4 canons et de dix caronades de 8, contre un arsenal de 16 canons de 12 plus 16 pierriers à disposition du navire de guerre anglais. Actuellement, une réplique de ce bateau héroïque, également baptisée « Le Renard », fait partie du patrimoine naval de Saint-Malo.

Le Marité

Le MaritéPortant le diminutif de sa marraine Marie-Thérèse Le Borgne, le Marité est un trois-mâts goélette qui a été lancé le 24 juin 1923 à Fécamp. Dernier terre-neuvier du patrimoine naval français, ce navire de 36,91 mètres de longueur hors-tout pour 8 mètres de largeur possède 650 m2 de voilure et un moteur auxiliaire de 460 chevaux.

Il a servi dans la pêche à la morue, mais également en tant que caboteur danois et comme bateau de plaisance suédois. Totalement restauré depuis 2012, ce somptueux gréement de 170 tonneaux est aujourd’hui attaché au port de Granville.

Le Cuauhtemoc

Le CuauhtemocBaptisé du nom du dernier empereur aztèque, le Cuauhtemoc est un splendide voilier trois-mâts qui a été mis en service en décembre 1982 et dont le port d’attache est actuellement celui d’Acapulco.

Navire-école de la Marine nationale du Mexique, cet impressionnant bâtiment de 90,50 mètres de longueur hors-tout est doté d’une voilure de 2 368 m2 suppléée par une motorisation diesel de 750 chevaux. Par ailleurs, ce majestueux bateau, qui a été construit dans la ville espagnole de Bilbao, est armé par 285 marins et peut accueillir jusqu’à 90 cadets.

Le Jeanie Johnston

Le Jeanie JohnstonMis à l’eau en 2000, le Jeanie Johnston est une réplique du cargo de commerce du même nom, construit au Québec en 1847, et qui avait servi à transporter les immigrants irlandais vers l’Amérique, entre 1848 et 1855.

Doté de deux moteurs auxiliaires et de deux groupes électrogènes, ce gréement de type trois-mâts barque a été conçu par l’architecte naval Fred Walker. Il mesure 47 mètres de longueur hors-tout pour un maître-bau de 8 mètres et une voilure de 643 m2.

Le Khersones

Le KhersonesIssu des chantiers navals polonais de Gdansk, le Khersones est un grand voilier ukrainien conçu en 1989. À l’origine, il était destiné à l’instruction des cadets de la marine marchande soviétique ; mais suite à l’effondrement de l’URSS, il est finalement devenu un navire-école de l’Institut naval technologique de Kertch, en Ukraine.

Ce remarquable trois-mâts carré moderne fait 109,40 mètres de longueur hors-tout, 14 mètres de largeur et possède 26 voiles totalisant une surface de 3015 m2. Depuis 1993, il est aussi utilisé dans le cadre de croisières touristiques, en plus de participer à des Tall Ship’s Races.

 


Crédit photo: Wikipédia

Laisser un commentaire